Facebook
Twitter
Couple

L'infertilite: vouloir un enfant

00:56

Ceci est un sujet dont il n'est pas facile de parler, mais qui touche beaucoup de couple de nos jours. Est-ce a cause de nos trains de vie, de notre hygiene de vie, ou il y a t'il plus?

Vous avez décidé d’avoir un enfant. Il y a quelques mois déjà, vous avez jeté vos derniers préservatifs, votre plaquette de pilules ou fait enlever votre stérilet par un gynécologue. Depuis ce temps vous n’utilisez plus la moindre mesure contraceptive.
Malheureusement, bébé se fit attendre et vous commencez à vous inquiéter. Combien de temps la conception peut-elle attendre ? Que pouvez-vous faire ? Beaucoup de choses :

1-Attendez un an : Si vous avez moins de 28 ans, des relations sexuelles satisfaisantes et aucun antécédent médical signalant un problème potentiel de conception, essayez pendant un an et soyez patient. Environ 60% des couples conçoivent après 6mois et 90% après un an. Naturellement, en vieillissant la fertilité diminue un peu. Même les femmes d’une vingtaine d’année n’ovulent pas tous les mois. A la trentaine, les probabilités d’ovuler tous les mois commencent à diminuer.

2-Parlez-en : Etes-vous certains de vouloir un enfant tous les deux ? On connaît l’histoire de certains couples qui essaient de concevoir sans trop de conviction, mais qui n’y arrivent pas jusqu’à ce que l’incertitude de l’un des partenaires ne soit résolue.

3-Laissez votre passion vous emporter : Oubliez les courbes de température et les relations sexuelles programmées jusqu’à ce que vous y soyez contraints. Si vous en avez le temps, laissez votre passion vous emporter. Souvent c’est ce qui fonctionne le mieux.

4-Réduisez vos heures de travail : l’obsession au travail et le stress peuvent inhiber la conception. L’organisme sent qu’une période de stress n’est pas idéale pour se reproduire.

5-Utilisez la position du missionnaire : c’est la position idéale pour concevoir. La femme doit rester allongée 20 minutes après l’éjaculation de son partenaire. Faites l’amour et endormez-vous.

6-Arrêtez de fumer : le tabac peut réduire la fertilité tant chez les hommes que chez les femmes. Des études ont révélé que l’infertilité s’accroît avec le nombre de cigarettes par jour.

7-Assurez-vous que vous ovulez (pour la femme) : vos cycles sont-ils réguliers ? Dans le cas contraire, il est possible que vous n’ovuliez pas. L’un des signes de l’ovulation est le changement dans les sécrétions du col de l’utérus au milieu du cycle au milieu du cycle menstruel. Les sécrétions deviennent fluides, aqueuses et claires. La sensibilité des seins, les crampes et la douleur de l’ovulation sont autant d’autres signes.

8- Contrôler votre poids : (pour la femme) : certaines femmes ovulent
lorsqu’elles prennent ou perdent quelques kilos. En général, plus votre poids se rapproche de l’idéal, plus vous avez des chances d’ovuler. Vous devez donc maintenir votre poids proche de la normale. Des chercheurs ont découvert que la graisse corporelle produit et emmagasine de l’œstrogène, une hormone qui prépare le corps à la grossesse. Lorsque le taux d’œstrogène est trop faible ou trop élevé, le système reproducteur peut dysfonctionner. Plus vous avez de la graisse, plus vous produisez de l’œstrogène.

9- Ne faites pas trop d’exercice : Et cela pour deux raisons. Si l’exercice vous
fait perdre trop de graisse corporelle,vous pourriez cessez d’ovuler. Mais, même si vous maintenez un poids normal, vous pouvez réduire vos chances d’être enceinte si vous consacrez plus d’une heure par jour à des exercices vigoureux comme la course, le ski de fond ou la natation. Comment ? En effet, les
endorphines, des substances sécrétées pendant un exercice vigoureux, pourraient affecter les taux de prolactine des femmes de la même manière que la morphine. Les taux élevés de prolactine pourraient inhiber l’ovulation.

10- Comptez bien les jours : Si vous ovulez normalement, il se pourrait simplement que vous ne fassiez pas l’amour au bon moment. Parfois les deux partenaires, avec les contraintes du travail, ne fond l’amour que deux fois par semaine sans tomber sur les bons jours.
Comment vous pouvez remédier à cette situation ? Essayez de prévoir votre ovulation. La façon la plus simple consiste à déterminer la date de vos prochaines règles et d’y soustraire 14 jours. Puis faites l’amour tous les soirs entre le onzième et le seizième jour.

11- Faites attention aux douches vaginales : Toute substance qui modifie le pH vaginal, y compris les douches, les agents lubrifiants et les gelées, peut être nocive pour les spermatozoïdes. Evitez les douches vaginales ; le vagin peut très bien se nettoyer seul.

12- Diminuez votre consommation de caféine : En prenant plus d’une tasse de café par jour, vous pouvez réduire vos chance d’être enceinte. Il en est de même pour le chocolat, les bissons gazeuses ou d’autres boissons contenant de la caféine.

Pour les hommes :

13- Laisser à votre sperme le temps de se refaire une santé : Toute infection virale associée à de la fièvre peut diminuer la production de spermatozoïdes, le mauvais rhume de même.
Selon le Dr Baum, le cycle normal de production de spermatozoïdes est de 78 sours. Il faut 12 jours de plus pour que les spermatozoïdes arrivent à maturité. Le sperme normal contient 20 millions de spermatozoïdes par ml de sperme. Si votre production de spermatozoïdes est normale, un rhume ou une grippe n’affectera pas votre fertilité, mais si vous êtes à la limite, une maladie pourrait vous rendre infertile.

14- Méfiez-vous des médicaments et de l’alcool : Plusieurs médicaments sur ordonnance et médicaments en vente libre peuvent réduire la production de
spermatozoïdes. Méfiez-vous particulièrement de certains anti-ulcéreux ; des agents de chimiothérapie et de certains antibiotiques.
Diverses études ont démontré que la consommation régulière d’alcool et de marijuana pourrait aussi être en cause.


15- Restez au frais : la nature a abaissé de un degré la température des testicules en
les logeant à l’extérieur du corps. Mais si vous élevez votre température corporelle ou celle de vos testicules, vous pouvez réduire votre production de spermatozoides. NB : Si vous souhaitez être père, méfiez-vous de l’activité physique excessive, des températures extrêmes, des bains chauds et des sous-vêtements serrés.
Veuillez consulter un spécialiste pour les cas suivants :
Vos menstruations sont très légères ou irrégulières et si les sécrétions du col de l’utérus ne changent pas. Il se pourrait que vous n’ovuliez pas.

Vous prenez votre température depuis trois cycles et n’avez jamais eu le moindre pic indiquant que vous ovuliez que vous ovuliez.

Vous avez moins de 35 ans et avez des relations sexuelles sans contraceptif depuis un an ou si vous avez plus de 35 ans et n’avait pas réussi à devenir enceinte depuis six mois.

Vous produisez du lait ou avez une pilosité sur les seins, la lèvre supérieurs ou le menton. Vous pourriez souffrir d’un déséquilibre hormonal.

Vous et votre partenaire avez déjà eu un chlamydia, une maladie sexuellement transmissible qui peut détruire les trompes de Fallope chez la femme et causer l’inflammation ou la cicatrisation des conduits du système reproducteur chez l’homme.

Vous avez déjà utilisé un stérilet.

You Might Also Like

0 comments

Plus de Musique

Followers

Popular Posts

Popular Posts

SUBSCRIBE

Like us on Facebook